Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La fréquentation d’animaux domestiques est sujette à plusieurs avantages, mais également à plusieurs inconvénients. En effet, des maladies découlent de la familiarité avec ces animaux. L’une d’entre elles est la toxoplasmose. C’est une infection qui est liée à un parasite. Mais qu’est-ce que la toxoplasmose ? Découvrez dans cet article, les symptômes de cette maladie.

La toxoplasmose : c’est quoi ?

La toxoplasmose est une maladie qui est généralement transmise à l’homme par les animaux domestiques et plus particulièrement les chats. Elle est aussi causée par l’ingestion par l’homme d’une viande qui est mal préparée. C’est une maladie qui peut s’avérer dangereuse pour les personnes ayant un système immunitaire faible. Elle peut être mortelle pour ces types de personnes, surtout pour les femmes enceintes. En effet, la maladie peut affecter la croissance du fœtus et peut même être fatale pour lui.

Les causes de la toxoplasmose

La toxoplasmose n’est pas transmise par le contact d’un adulte ou d’un enfant infecté. Plusieurs myes de transmission de cette maladie existent. D’abord, la toxoplasmose peut être contractée au contact d’excréments de chat qui contiennent le parasite. Elle se transmet au contact du parasite par les mains et ensuite la bouche lors d’un jardinage ou un nettoyage de litière.
Ensuite, la toxoplasmose peut être transmise par l’ingestion d’eau ou de viande contaminée par le parasite. Il peut entrer en contact de l’organisme de l’individu par le biais de planches de cuisines, de couteaux, ou d’ustensiles qui ont été touchées par la viande crue. Aussi, la toxoplasmose peut être transmise par la consommation de produits non pasteurisés ou de fruits et de légumes. Elle peut également être transmise lors d’une transplantation d’organes ou lors d’une transplantation sanguine. Mais ce dernier cas est très rare.

Comment se fait la contamination par la toxoplasmose ?

Avant que l’être humain soit contaminé par le parasite de la toxoplasmose, celui-ci éteint des hôtes. Ce sont des animaux herbivores ou omnivores qui ne présentent aucun symptôme. Le parasite est présent sous forme de kyste chez les animaux ainsi, l’homme peut être atteint de cette infection à l’ingestion de la viande contaminée non cuite de ces animaux. De plus, le parasite peut prendre une forme active chez des félins comme le chat. Ceux-ci éliminent le parasite sous forme d’excréments.
Cette contamination peut se faire sous forme de contact direct avec un chat ou sa litière. Elle se fait également au contact de l’homme avec la terre ou l’eau de rivière souillée par les excréments. La contamination peut aussi se faire après la consommation des fruits et légumes crus souillés et mal lavés. Le parasite ne se transmet pas d’homme en homme, mais il peut traverser la barrière du placenta lorsqu’une femme est enceinte. Ainsi le fœtus contaminé peut succomber à la maladie.

Les symptômes de la toxoplasmose

La toxoplasmose passe pour la plupart du temps inaperçue. Sa période d’incubation est mal connue, mais peut être estimée entre cinq et dix jours. Comme symptômes, il y a d’abord une fièvre modérée qui peut être inférieure à 38 °C et une fatigue qui peut être souvent prolongée. Aussi, on note une présence de ganglions qui apparaissent au niveau du cou et à la base du crâne. Une éruption cutanée est souvent observée sur l’ensemble du corps.
Chez les personnes immunodéprimées, la défense immunitaire est très faible. Ce sont des personnes ayant le VIH, ou ayant subi une greffe de cellules souches du sang ou également ne transplantation d’organes. Ce sont également des personnes qui suivent un traitement par les immunosuppresseurs ou par chimiothérapie. Chez ces personnes, il pourrait y avoir une réactivation de la toxoplasmose après plusieurs années. Il peut se présenter sous forme d’accès et peut constituer une atteinte aux cérébrales.
Comme symptômes, on peut observer une fièvre élevée qui peut aller au-delà de 38 °C aussi, l’individu a de manière fréquente un mal de tête persistant et important. Aussi, le patient ayant une faible défense immunitaire a des crises d’épilepsie et il peut même être paralysé. La complication la plus fréquemment observée est une inflammation qui touche deux parties de l’œil que sont la rétine et la choroïde. Ainsi, cette inflammation peut provoquer une rougeur de l’œil et une baisse de l’acuité visuelle. Lorsque la toxoplasmose est transmise dans des régions comme l’Amérique latine et l’Afrique, il y a une tendance à la récidive, car les parasites causant la maladie sont très virulents.

Quel traitement pour la toxoplasmose ?

La toxoplasmose n’a pour la plupart du temps pas besoin d’un traitement pour être soigné. Les personnes atteintes guérissent d’elles-mêmes. Mais lorsque les personnes présentent des symptômes, ou dans le cas des femmes enceintes dont la grossesse est avancée, le traitement se fait avec des médicaments antiparasitaires. Ce sont la pyriméthamine et la sulfadiazine. Les médecins prescrivent également de l’acide folique afin de contrer les effets nocifs de ces deux médicaments surtout qu’ils sont pris sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.