Quels sports pratiquer pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, il est important que la mère soit en pleine forme et en bonne santé. Sauf en cas de contre-indication, pratiquer, une activité sportive est vivement recommandée pendant la grossesse. Cela permet à la femme enceinte de prendre soin de son corps sans nuire au bébé. Certaines activités sont à prendre en compte, car elles sont indispensables pour le bien-être de l’enfant. Toutefois, tous les sports ne sont pas recommandés. Mais quelles sont ces activités ? Découvrez dans cet article, les différents sports que doivent consommer une femme enceinte pour son bien-être et celui de son enfant.

La marche

La marche est un bon exercice. En effet, elle peut être pratiquée à n’importe quelle phase de la grossesse sans recours à un équipement spécifique. La marche permet d’avoir une circulation sanguine plus fluide surtout au niveau des jambes. Cela constitue une excellente manière aux femmes enceintes souffrant de jambes lourdes de soulager leurs maux. Ainsi, pour faire de la marche, il faudra opter pour un terrain stable.

Le yoga

Il constitue l’activité le plus conseillée au cours de la grossesse. Il peut en effet, constituer un moment de préparation pour l’accouchement. Le principal but de cet exercice est de permettre de tendre le corps et l’esprit afin de permettre une évacuation du stress. Aussi, il aide les femmes enceintes à travailler le souffle avant l’accouchement. Pendant les séances de yoga, la femme enceinte est encadrée par un kinésithérapeute ou une sage-femme. Ceux-ci l’aideront à prendre différentes postures et réaliser les enchaînements incombant au sport.

La natation

Elle permet d’augmenter la capacité cardiaque de la femme enceinte. Elle permet également de rendre plus souples les muscles de l’articulation et du dos. En effet, l’eau permet aux femmes enceintes de moins ressentir la prise de poids due à la grossesse. C’est une manière agréable et douce de travailler les muscles du corps. Afin de rendre plus intéressantes les activités à la piscine, plusieurs activités existent. Celles-ci encadrées par un professeur pris à cet effet, enseignent des mouvements de dance sur de la musique.

Le vélo

Pendant la grossesse, contrairement aux idées reçues, le vélo est recommandé. En effet, il permet de tonifier le périnée et de s’aérer.

Les bienfaits du sport pendant la grossesse

La pratique d’activités physiques pendant la grossesse permet à la femme enceinte de réduire différents maux comme les tensions nerveuses et musculaires. Elle permet également à la femme enceinte de mieux se relaxer et d’avoir une bonne posture. Aussi, la pratique des activités physiques permet à votre de libérer les toxines et d’éviter les troubles digestifs comme les ballonnements et la constipation.
Pendant la grossesse, plusieurs signes favorables à l’activité sportive sont constatés chez la femme enceinte. On distingue : l’augmentation de la capacité respiratoire, la diminution du débit de la pression artérielle et une meilleure circulation sanguine dans les organes. Ces différents indices sont en effet les caractéristiques d’une personne qui a une activité physique régulière.
Pendant la grossesse, plusieurs signes favorables à l’activité sportive sont constatés chez la femme enceinte. On distingue : l’augmentation de la capacité respiratoire, la diminution du débit de la pression artérielle et une meilleure circulation sanguine dans les organes. Ces différents indices sont en effet les caractéristiques d’une personne qui a une activité physique régulière. Faire du sport pendant la grossesse, permet de perdre du poids et d’éviter l’insomnie, les constipations, les fuites urinaires et les maux de tête. Il permet également de maintenir une bonne forme physique. D’autres bienfaits sont reconnus aux activités physiques pendant la grossesse. Au nombre de ceux-ci, il y a :
• Une meilleure condition physique, ce qui réduit l’essoufflement ;
• Une diminution du risque de dépression ;
• Une diminution des interventions chirurgicales au cours de l’accouchement ;
• Une meilleure estime de soi ;
• Un faible taux lié aux risques et à la sévérité des symptômes liés à l’incontinence urinaire au cours de la grossesse.
Il faudra donc à la femme enceinte de se baser sur le nombre de trimestres de sa grossesse pour pratiquer certaines activités.

Les activités à éviter

Pendant la grossesse, certaines activités sont à bannir complètement. En effet, celles-ci peuvent porter atteinte au bien-être de la mère ainsi que celle de son futur enfant. Au nombre de celles-ci, il y a celles nécessitant un grand effort physique comme l’athlétisme. Aussi, des activités comme le ski, l’escalade ou l’équitation sont interdites au cours de la grossesse. Il est également conseillé d’éviter des sports qui peuvent contracter le périnée. Au nombre de ces activités, il y a la corde à sauter, le saut et bien d’autres sports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.