Que manger pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, il est important que la mère se nourrisse sainement. Cela permet à l’enfant d’être en bonne santé. Ainsi, certains aliments sont à prendre en compte, car ils sont indispensables pour le bien de l’enfant. Mais quels sont ces aliments ? Découvrez dans cet article, les différents produits que doivent consommer une femme enceinte pour la bonne santé de son enfant.

Quelle alimentation pendant la grossesse ?

Pour avoir un enfant en bonne santé, la mère doit pouvoir s’alimenter de manière saine. Une alimentation saine doit être composée de cinq fruits et légumes par jour. Aussi, la femme enceinte doit consommer du pain, des céréales et d’autres sucres lents. Des aliments à base de protéines, et les produits laitiers sont à prendre trois fois par jour. L’eau doit également être régulièrement bue. Pendant la grossesse, la femme doit également limiter sa consommation en matières grasses, en sel et en produits sucrés. Ainsi, plusieurs produits doivent être consommés.

L’acide folique

L’acide folique ou vitamine B9 est important dans le développement du fœtus. Dans les premières semaines de la grossesse, l’acide folique joue un rôle très important. Il est impliqué dans la formation de la colonne vertébrale et du cerveau de l’embryon. Il joue un important rôle dans le développement du système nerveux du fœtus. Les apports en acide folique peuvent être faits dans l’alimentation de la femme enceinte. Ceux-ci peuvent être contenus dans les fruits et légumes frais ou en conserve. ceux-ci sont souvent insuffisants. L’acide folique participe à la formation des nouveaux tissus, des cellules du sang, du cerveau et du système nerveux.
La carence en acide folique peut être source de retard de croissance de l’embryon. Elle peut causer un retard de croissance, une malformation congénitale ou une anomalie de type neural. Il peut découler de cette carence des handicaps physiques ou des déficiences mentales. Un complément peut être prescrit par le médecin avant la conception.

Le calcium

Le calcium est en effet, nécessaire dans la bonne élaboration du squelette de l’enfant. Le calcium est en effet indispensable à la croissance de l’enfant surtout dans le troisième trimestre de la grossesse. Les besoins en calcium augmentent de 30 % durant la grossesse. Pour un bon apport en calcium, la mère doit consommer des produits laitiers comme le fromage blanc, le yaourt et le lait. Lorsque la mère n’aime pas les produits laitiers, elle peut prendre à la place de l’eau minérale qui est riche en calcium.
Lorsque l’alimentation de la femme enceinte n’est pas suffisamment riche calcium, le futur bébé le puisera de manière directe dans les réserves de la mère. Aussi, le calcium permet à la mère de maintenir une bonne tension artérielle au cours de la grossesse.

Les vitamines et minéraux

La prise de manière quotidienne de vitamines et de minéraux est fortement conseillée aux femmes enceintes. La vitamine D aide à assimiler le calcium et de le fixer sur les os. La vitamine D participe également au développement des cellules ainsi qu’au bon fonctionnement du système immunitaire. Le soleil est la principale source de la vitamine D. De plus, la multivitamine prénatale permet d’avoir de la vitamine D.
Aussi, la vitamine B12 est essentielle à la fabrication des globules rouges du sang ainsi qu’au bon fonctionnement du système nerveux de l’embryon. La vitamine B12 travaille avec l’acide folique pour fabriquer le matériel génétique. La vitamine B12 se retrouve dans seulement les aliments d’origine animale. Un faible taux de vitamine B12 dans le sang de la femme enceinte pourrait nuire aux fonctions cognitives du fœtus. Elle pourrait également provoquer le manque de sang, des troubles de mémoire et d’autres problèmes chez la mère.
La vitamine C et les minéraux contribuent au bon déroulement de la grossesse. En effet, une alimentation diversifiée permet de répondre aux différentes attentes en nutriments.

L’Oméga-3

Les vertus ainsi que les bienfaits de l’oméga-3 sont de plus en plus démontrés. Ainsi, il permet de maintenir la femme enceinte ainsi que le fœtus en bonne santé. Ainsi, les oméga-3 permettent de développer les cerveaux du futur bébé. Aussi, ils lui permettent d’avoir une bonne acuité visuelle. Aussi, les oméga-3 permettent à la mère de garder le moral assez haut durant la grossesse et également après la naissance du bébé. Comme aliments à privilégier et contenant des oméga-3, il faudra choisir des produits comme les poissons gras, le saumon et les poissons en conserve.

Les fibres

Les fibres consommées par la femme enceinte lui permettent de diminuer le risque de constipation. Cette constipation est souvent causée par les suppléments de fer ainsi que les changements hormonaux. Les fibres permettent à la femme enceinte de prévenir ou de traiter la constipation. Plusieurs aliments contiennent des fibres et sont à privilégier dans la nutrition de la femme enceinte. Au nombre de ceux-ci, il y a les céréales, les fruits et légumes ainsi que les légumineuses.

L’iode

L’iode est présent en de petites quantités dans le corps de l’être humain. En effet, il permet au corps humain de fabriquer les hormones thyroïdiennes. Ces hormones sont indispensables à la formation des os et à la contraction musculaire. De plus, elles permettent d’assurer les battements cardiaques rythmés chez l’être humain et également de permettre une bonne absorption des nutriments. L’iode a pour rôle de permettre le développement du cerveau du fœtus. Une carence en iode pourrait réduire la croissance du fœtus. Les aliments contenant l’iode et qui sont à privilégier peuvent être les algues, les poissons et fruits de mer ainsi que les produits laitiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.