Les clefs du sommeil selon la méthode de Montessori

Le sommeil, loin d’être une période ou une horloge programmée, est un besoin qui se manifeste de différentes manières chez les enfants. Cependant, bien qu’il se produise différemment chez les petits, il existe des éléments ou des indices clefs pour le déceler ou pour l’inciter. Maria Montessori dans ses recherches, nous révèle les clefs du sommeil pour les enfants à travers sa méthode. Découvrez donc, dans la lecture de cet article, les raisons pour lesquelles le sommeil diffère d’un enfant à un autre et les différentes clefs du sommeil selon la méthode de Montessori.

Le lit de l’enfant, un espace libre, dégagé, posé au sol

Le lieu de coucher est le premier élément clé, facilitateur du sommeil pour les enfants quand il leur est adapté. Pour ce faire, Maria Montessori, recommande aux parents, un lieu de coucher d’une hauteur bas pour l’enfant. Elle mentionne que le lit de l’enfant doit être un matelas très bas, recouvert d’une grande couverture, sur lequel l’enfant peut se coucher et quitter quand il le souhaite. De cette manière, il se sentirait plus à l’aise et ne courrait plus un risque de danger, dès son réveil.

La chambre de l’enfant, un lieu neutre, dépourvu d’éléments perturbants

Selon Maria Montessori, une chambre dépourvue de couleur vive ou une atmosphère calme serait favorable pour susciter le sommeil chez l’enfant. Elle recommande donc aux parents, une grande vigilance en ce qui concerne la chambre pour endormir les petits. Selon Maria Montessori, les parents doivent veiller à ce que l’espace ait une décoration épurée. Elle recommande une organisation de la chambre, de façon à ce que le lit ne soit point collé à des sources objet de distraction. Ainsi, l’enfant pourra dormir facilement et ne s’attachera pas à d’autres éléments à l’heure du sommeil.

La mise en place d’un rituel de coucher

La mise en place d’un rituel de coucher favorisera sans doute l’endormissement des petits agneaux. Ainsi, Maria Montessori préconise dans sa méthode, les berceuses et les histoires pour les enfants. Elle stipula aux parents d’instaurés un rituel de coucher pour leurs petits. Ainsi, ce faisant, les enfants seront détendus et dormiront facilement. Par conséquent, elle recommande un rituel de coucher simple, d’une source d’apaisement et de relaxation pour les enfants. Le rituel doit être effectué, le temps de détendre l’enfant pour qu’il s’en dorme. Aussi toutefois, ce rituel ne doit pas devenir une dépendance pour l’enfant. Maria recommande, d’alterner entre les méthodes pour satisfaire se critère.

L’observation : la clé pour discerner le moment de sommeil de l’enfant

L’observation de l’enfant, selon Maria, est la clé pour suivre le rythme de l’enfant et comprendre ou anticiper ses besoins. Maria, recommande aux parents de passer des moments avec les bambins pour détecter leurs instants de fatigue. Pour se faire, elle recommande aux parents, la patience, ainsi que des moments d’étude et d’analyse pour mieux maîtriser l’enfant. Il faut accepter que cela puisse prendre du temps et que certains enfants aient plus besoin d’être mis en confiance.

Le petit agneau se sent en confiance quand il est avec sa mère

En effet, le bambin dans son âge de petite enfance est beaucoup plus attaché à sa mère. Ainsi, un moyen pour le faire endormir est de l’endormir dans les ailes de sa mère. De cette manière, l’enfant apprendra la routine et adoptera cette pratique dans ses habitudes. De plus, cette pratique effectuée aux très jeunes enfants serait plus adaptée. Car, l’odeur, le rythme cardiaque et la voix de la mère constituent des repères pour permettre à l’enfant de se mettre en confiance. Il vivra une nouvelle fois, cette expérience qu’il a connu dans le ventre de sa mère et serait plus enclin à lâcher prise.

Faire comprendre le jour et la nuit à l’enfant

Faire comprendre le jour et la nuit à l’enfant est aussi un moyen pour déceler le sommeil à l’enfant. En effet, une ambiance moins bruyante ou une atmosphère plus calme, les soirs, pourra permettre à l’enfant de se relaxer. De même une bonne ambiance dans les journées l’inculquera les bonnes manières. Maria Montessori établit plusieurs méthodes pour déceler le sommeil chez les enfants. Ainsi, une bonne appréhension de ce besoin chez les bambins passera par plusieurs étapes. Un lieu de coucher favorable qui leur permettra de se coucher et de quitter serait un moyen efficace pour susciter l’envie d’y côtoyer.
Aussi, plusieurs pratiques, telles que l’observation, la mise en place d’un rituel de coucher, le faire comprendre la différence entre le jour et la nuit seront aussi des moyens pour y parvenir. En outre, tenant compte le fait que le cadre de coucher participe pleinement à l’atteinte de cet objectif, Maria recommande un cadre pénombre pour les enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.