Eduquer l’enfant avec la méthode Montessori de 0 à 6 ans

Pour mieux éduquer son enfant dès le bas âge, la pédagogie Montessori est souvent mise en pratique. Créée en 1907 par Maria Montessori, cette méthode d’éducation est aujourd’hui utilisée partout dans le monde. Ainsi, cette éducation se fait en fonction de l’âge de l’enfant. Qu’est-ce que la méthode Montessori ? Découvrez dans cet article, les avantages ainsi que les différents moyens utilisés par cette méthode dans l’éducation des enfants de 0 à 6 ans.

Qu’est-ce que la pédagogie Montessori ?

La méthode Montessori est une pédagogie éducative selon laquelle chaque enfant est pourvu de capacité universelle lui permettant d’acquérir des connaissances. Autrement dit, lorsque les enfants évoluent dans un environnement spécialement adapté, ils sont plus concentrés et ont plus de contrôle sur eux-mêmes. Cette méthode regroupe plusieurs activités (développée par Maria Montessori) qui sont destinées à aider les enfants dans leur développement.
L’apprentissage de l’enfant se fonde donc sur les expériences et son autonomie, car comme le disait Maria Montessori notre société ne peut évoluer si l’autonomie des êtres vivants n’est pas développée. La vision de Montessori se base également sur des valeurs comme le respect de soi, l’écoute, la bienveillance et l’empathie.

Les principes de la méthode Montessori

Le but principal de la méthode de Montessori est de permettre aux enfants de vivre en harmonie avec eux-mêmes, leur environnement et les autres. Elle facilite le développement du plein potentiel des enfants grâce à un univers humaniste et stimulant. Elle se base sur l’observation de l’enfant qui expérimente et permet les erreurs afin de favoriser l’autocorrection. Elle permet aux enfants de structurer leur personnalité dans un environnement social, au travers d’activités qu’ils considèrent stimulantes, tout en les laissant exprimer leur individualité. Ce qui entraine des échanges relationnels paisibles.
En choisissant la liberté de choix, l’indépendance et la mise au point des valeurs telles que le discernement, la concentration, l’autocorrection, la méthode Montessori participe au bonheur et à l’émancipation de l’enfant. Cette pédagogie est particulièrement adaptée aux enfants diagnostiqués autistes et ayant des troubles DYS et TDAH.

Comment éduquer son enfant de 0 à 6 ans avec la méthode Montessori ?

La première étape de l’enfant, qui va de la naissance à 6 ans, est celle où il absorbe tous les informations et stimuli de ce qui l’entoure. Selon Montessori, la première étape de l’enfance est la période la plus importante de la vie, car la personnalité et les capacités de l’enfant se forment pendant cette période. Montessori considère les six premières années de la vie de l’enfant comme une deuxième phase de croissance embryonnaire au cours de laquelle l’esprit et la psychologie de l’enfant se développent. Alors qu’un adulte peut filtrer certains stimuli environnementaux, un enfant absorbe son environnement ; cela devient une partie de la personnalité de l’enfant.
Dans la première phase, l’enfant est particulièrement sensible au développement moteur, à la technologie des capteurs, au langage et au sens de l’ordre. L’environnement préparé et la routine quotidienne offrent à l’enfant des incitations appropriées à apprendre. L’enfant découvre des matériaux qui vont l’accompagner dans son développement moteur et langagier. D’autres matériaux, par exemple, sont spécialement conçus pour entraîner les sens.
En même temps, ils prennent conscience de leur environnement et de leur être. Cette étape comporte deux parties ou phases, différenciées par le niveau de conscience atteint par le bébé. L’un est l’inconscient et l’autre est l’esprit conscient.

L’inconscient (0-3 ans)

Dans la première partie de cette étape, entre la naissance et 3 ans de vie, l’enfant est trempé dans le monde qui l’entoure, mais sans en être encore conscient, c’est pourquoi ils l’ont défini comme l’inconscient. D’abord, sur la période de 0 à 6 mois, qui correspond à la phase d’éveil du bébé ou développement moteur du bébé, la méthode de Montessori est utile. En effet, dans cette tranche d’âge, les bébés sont en mode observation et mouvement. Puis par les mobiles de Montessori, on montre au bébé des couleurs, des proportions, des contrastes, les formes, l’équilibre des éléments. Ce qui favorise ainsi l’apprentissage de la coordination des mouvements des bras et des mains. Le bébé met donc en œuvre sa capacité de concentration.
Ensuite, de 6 à 18 mois, période durant laquelle le bébé développe davantage sa motricité (marche et devient de plus en plus autonome), la méthode Montessori l’encourage à développer ses qualités motrices, sociales et intellectuelles. Par ailleurs, de 18 à 2 ans, le bébé perfectionne sa coordination et sa dextérité. Il acquiert en effet de nouvelles capacités et affine ses anciennes aptitudes. Grâce à la méthode Montessori, l’enfant développe toutes ses aptitudes motrices et sociales en douceur. Pour permettre à l’enfant de développer leurs capacités motrices, plusieurs moyens sont utilisés. Il y a pour ce fait, l’utilisation du miroir pour un bébé en mouvement.
En effet, les psychologues pour enfants pensent que les enfants ne se reconnaissent pas dans les miroirs avant l’âge de 18 mois, mais avoir le miroir est une stimulation intéressante, ainsi qu’un exercice de cognition. Lorsque le bébé bouge son corps pendant qu’il se regarde dans le miroir, il verra l’autre bébé faire des mouvements identiques. Il s’agit d’une expérience de cause à effet, et la vérité est que les adultes ne peuvent pas pleinement savoir à quoi un bébé donne un sens lorsqu’ils étudient le monde qui les entoure. Le miroir est basé sur la réalité et offre un niveau de stimulation idéal à l’enfant, car ce qu’il regarde ne bougera pas plus vite qu’il ne le peut.
Une fois que le bébé bouge, il rampera tout seul vers le miroir. À ce stade, il suffira de placer une barre le long du miroir, à quelques centimètres du mur pour que le bébé puisse s’y accrocher. La barre doit être à peu près à la hauteur de la poitrine de l’enfant, juste au-dessus de la taille. Avec le miroir comme encouragement visuel, le bébé finira par tirer sur la barre et voir « le bébé » dans le miroir faire pareil. Ainsi, le miroir et la barre ensemble soutiendront le bébé dans ses mouvements de motricité globale. Le bébé continuera également à travailler pour comprendre le miroir en tant que concept cognitif. Ils absorberont la cause et l’effet de leurs mouvements et finiront par se comprendre par rapport à l’enfant qu’ils voient dans le miroir.
De plus, après l’âge de 18 mois, le miroir soutient l’indépendance de l’enfant en lui permettant de prendre soin de lui-même. Une fois que le miroir est placé dans la chambre de l’enfant, il faudra construire une petite station d’auto soins à proximité. Les parents peuvent y placer une petite brosse et un chiffon. Cela permettra de montrer au bébé comment se brosser les cheveux tout en se regardant dans le miroir et comment utiliser le chiffon pour s’essuyer le visage avant de quitter sa chambre. Le miroir est un ajout magnifique et simple à la chambre d’un enfant, quel que soit son âge. Il sert à différentes fins à différentes étapes de la vie et soutient le développement de l’enfant de plusieurs manières.
Aussi, il y a le tapis de jeux Montessori. Contrairement aux tapis classiques pour bébé, le tapis de jeux Montessori est très grand. En effet, il a une grande forme carrée épaisse ayant une longueur allant de 120 cm à130 cm. Cette grande taille qu’a le tapis permet au bébé d’avoir un grand espace à lui. Cela favorisera son confort et son autonomie. Aussi, le tapis Montessori possède des découpes ainsi que des petits coussins qui permettent à l’enfant de pouvoir mettre en travail ses cinq sens. Ces différents jeux sont directement cousus au tapis et sont colorés. Ce sont des bouts de tissus qui crépitent et qui peuvent être mis dans la bouche par le bébé.

L’esprit conscient (3-6 ans)

Dans la phase qui va de 3 à 6 ans, l’enfant développe de plus en plus la mémoire et le langage. Son raisonnement est de plus en plus complexe, ainsi que ses capacités à résoudre les problèmes auxquels il est confronté. C’est la phase de l’esprit conscient dans l’esprit absorbant. L’enfant découvre et comprend mieux le monde dans lequel il se trouve.
Aussi, de 3 à 6 ans, l’enfant affine sa motricité. Durant cette période, la méthode Montessori l’aide à affiner sa motricité, ses capacités intellectuelles et sensorielles. L’enfant peut donc apprendre, manipuler, comparer, observer, s’autocorriger, prendre du plaisir à découvrir des choses nouvelles et stimuler leur confiance en eux. Ainsi, plusieurs techniques sont utilisées par la méthode Montessori pour parvenir à ce but. Parmi celles-ci, il y a les tables Montessori.
Elles permettent aux enfants de découvrir la nature. En effet, l’utilisation de ces tables dans un processus d’étude de l’écosystème amène les enfants à comprendre la synergie de l’environnement. Les enfants pourront maîtriser certains phénomènes de la nature, tels que : les différentes saisons, les variétés des plantes, les climats, ainsi que les reliefs. De plus, elles offrent la possibilité aux enfants, d’appréhender les espèces naturelles afin de les classer selon leurs catégories. L’emploi des tables Montessori dans le contexte environnemental, permet aux enfants de découvrir le milieu auquel ils appartiennent et développe leur culture.
Aussi, les tables Montessori permettent aux enfants d’appréhender les notions d’ordres. On peut ainsi voir comme exemple, ces tables servir à inculquer la disposition des plats sur des tables à manger aux enfants. La classification des objets selon leur taille de grandeur. Ainsi que l’ordre d’appartenance de leurs outils de distraction. Les tables Montessori s’intègrent donc, dans un processus de développement éducatif pour les enfants. Elles leur permettent de comprendre plusieurs notions et d’assimiler l’ordre des grandeurs.
Les tables Montessori sont des outils qui fournissent aux parents plusieurs informations, sur les facultés mentales et morales de leurs enfants. En effet, les parents peuvent dès le début, évaluer le quotient intellectuel de leur enfant. Ils peuvent comprendre leur goût et leur passion pour prendre des décisions à la longue, qui seraient en adéquation avec leur enfant. Ils se trouvent donc, en mesure d’évaluer les comportements de leurs progénitures, pour leur inculquer des principes personnels.
Hormis, les tables Montessori, il y a également la tour Montessori. La tour Montessori facilite ce processus de découverte du monde à partir d’une direction verticale. Il s’agit d’un marche-pied, le plus souvent en bois, qui permet à l’enfant de prendre de la hauteur et lui permet également d’observer et d’apprendre les activités quotidiennes qui constituent la vie de famille, sans que sa taille devienne un obstacle.
La tour d’observation Montessori est plus qu’un simple tabouret ou une chaise, c’est un appareil qui aide les enfants à se tenir debout en toute sécurité. En effet, les 4 côtés sont équipés de panneaux ou de tiges pour éviter d’éventuelles chutes. L’utilisation de la tour d’apprentissage Montessori implique un certain degré de mobilité chez les enfants. Par conséquent, il est recommandé d’attendre que vos enfants puissent se tenir debout, marcher et monter les escaliers par eux-mêmes avant de leur demander d’utiliser la tour. Bien que chaque bébé ait son propre rythme, cette étape est généralement atteinte vers 18 mois. Ensuite, il peut utiliser la tour jusqu’à l’âge de 6 ans environ. La tour peut également être mise à niveau et modularisée pour s’adapter à sa taille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.